Actualité n°3

Lunettes sur livre

L’accord du participe passé des verbes pronominaux

Attention ! :
Les verbes pronominaux suivent des règles spécifiques pour l’accord de leur participe passé. Malgré l’usage de l’auxiliaire être, le participe passé ne s’accorde pas toujours. Découvrez la règle d’accord du participe passé d’un verbe pronominal.

» Les cas d’accord
1. Le participe passé s’accorde avec le sujet du verbe, lorsque le sujet fait l’action sur lui même.
Exemples :
– Ils se sont aperçus de leur erreur.
(sous entendu « eux-mêmes)
Ils se sont lavés. (eux-mêmes)
Ils se sont battus. (eux-mêmes)

2. Le participe passé s’accorde avec son C.O.D en genre et en nombre lorsque le C.O.D. précède le verbe (même règle qu’avec l’auxiliaire avoir).
Exemples :
les mains qu’ils se sont lavées (le COD « les mains » est placé devant le verbe
les lettres qu’ils se sont écrites (le COD « les lettres » est placé devant le verbe)
les billets qu’ils se sont répartis.(le COD « les billets » est placé devant le verbe)

» Les cas de non-accord
1. Le participe passé ne s’accorde pas lorsque le C.O.D. suit le verbe.
Exemples :
Ils se sont lavé les mains. (COD « les mains » placé après le verbe)
Ils se sont écrit des lettres. (COD « des lettres » placé après le verbe)
Ils se sont réparti tous les billets. (COD « tous les billets » placé après le verbe)

2. Le participe passé ne s’accorde pas lorsque le verbe pronominal réfléchi ou réciproque admet un C.O.I.
Les participes passés des verbes suivants sont invariables :
se plaire, se complaire, se déplaire, se rire, se convenir, se nuire, se mentir, s’en vouloir, se ressembler, se sourire, se suffire, se survivre.
Exemples :
– Ils se sont plu.
– Ils se sont déplu dans cet appartement.
– Elles se sont ri de son erreur.

Publié le